Témoignage d’une étudiante après deux années d’études à Kecskemét

Professeur de Formation Musicale, j’ai découvert la pédagogie Kodály en Irlande. Cette approche m’a toujours paru extrêmement cohérente et j’ai donc souhaité m’y former. Après m’être familiarisée à celle-ci, au cours de stages en Grande Bretagne et en Irlande, je savais que j’avais besoin de partir en Hongrie, à l’Institut Kodály, afin de me perfectionner. C’est l’attribution de la bourse Sarolta Kodály, par l’International Kodály Society, qui m’a donné un coup de pouce et permis de concrétiser cette envie de formation.

J’ai donc commencé un Diplôme en Pédagogie Kodály en septembre 2014 à l’Institut Kodály, et ai choisi d’y réaliser un diplôme général, sans spécialisation particulière, de façon à pouvoir développer mes connaissances d’une manière plus globale. Je n’ai pas été déçue : la globalité de l’enseignement est un des aspects de la formation qui m’a le plus touchée. Alors que je venais vraiment dans un but de spécialisation pédagogique, les cours de pédagogie étaient loin d’être le seul élément que j’allais pouvoir développer. En plus de ceux-ci, mon emploi du temps était constitué de cours de solfège, de chant, de piano, de musique de chambre, de direction de chœur, de musique et mouvement, de musique traditionnelle et j’en passe ! Cet ensemble de cours m’a permis non seulement de développer des outils pédagogiques que je serai capable d’utiliser concrètement dans mes classes, mais également d’enrichir ma propre musicalité et ma vision de la musique. Les professeurs, tous Hongrois et formés à l’Académie Ferenc Liszt, utilisent eux-mêmes cette pédagogie pour nous enseigner les matières musicales à notre niveau. Cette expérience en tant qu’élève m’a permis de réaliser à quel point cette approche globale requiert un investissement important de la part de l’élève, un élément dont je sais me souvenir aujourd’hui avec mes propres élèves !

Après l’obtention de mon diplôme en juin 2015, j’ai souhaité continuer mes études afin d’approfondir ce que j’avais appris au cours de cette première année. Mon choix s’est donc porté sur le Master en pédagogie musicale Kodály que ce même établissement proposait. Imposant la rédaction d’un mémoire, il m’offrait une excellente occasion de synthétiser tout ce que j’avais déjà appris. Cette année, tout aussi intense que la première, m’a en effet permis non seulement de synthétiser mes connaissances, mais également de les approfondir. Encore une fois, la qualité et la globalité de l’enseignement m’ont permis de développer à la fois mes capacités pédagogiques et musicales.

Ces deux années d’études à l’Institut Kodály de l’Académie Franz Liszt resteront très importantes dans le développement de ma réflexion en tant que professeur de musique et musicienne. J’encourage quiconque qui souhaiterait se spécialiser dans cette pédagogie à aller y étudier au moins une année. Vous ne le regretterez pas !

Marion Marzanasco
2014/2016 Kecskemét